L’étude qui a tout déclenché fin octobre 2020

 

Les chercheurs Gilles-Eric Séralini et Gerald Jungers ont publié fin octobre une nouvelle étude accablante dans la revue Food and Chemical Toxicology. Les scientifiques ont analysé 14 formulations d’herbicides sans glyphosate par spectrométrie de masse. Les résultats de ces analyses sont effarants car ils montrent la présence fréquente de substances très dangereuses …qui ne sont pas indiquées sur l’étiquette des produits ! 
Des métaux lourds et des métalloïdes comme l’Arsenic, le Cuivre, le Plomb, le Nickel. Des hydrocarbures polycycliques aromatiques ont aussi été détectés dans 12 d’entre eux ; certains sont des cancérogènes reconnus par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer), comme le benzo(A)pyrène. 

L’étude conclut que «la formulation complète est employée sur le terrain, et pas seulement le principe actif déclaré qui à ce jour est étudié seul à des fins de toxicité à long terme. Les travaux futurs sur la toxicité des pesticides pour les évaluations réglementaires devraient inclure l'étude des formulations commerciales complètes. »

L’étude complète est à retrouver ici